Bonjour tout le monde,

Un petit mot en vitesse car il est tres tard et je commence a etre fatiguee.

J'ai passe une tres bonne semaine a Nha Trang, dommage que le temps n'etait pas au beau fixe, mais j'ai quand meme eu de belles heures de soleil.  J'ai pu voir Raf et discuter longuement avec lui de notre avenir.  Je me rends compte qu'il est devenu un homme responsable et que meme s'il n'a pas vraiment decide de son avenir, il sait "ou il va et ce qu'il veut", ca me rassure, il pourra se debrouiller quoi que je fasse et ou que j'aille.

Dans un premier temps (deux jours), j'avais envisage de rester a Nha Trang et de reprendre son appartement.  Il est tres beau, mais le loyer est un peu cher pour moi.  Apres de longues heures de reflexion au bord de la mer (j'ai passe des heures a cogiter en regardant les iles), j'ai finalement decide de rentrer a Can Tho.  Je n'ai plus guere d'amis a Nha Trang, Raf va partir pour six mois, j'aime bien mon quartier et ma chambre a Can Tho, j'y ai des relations et quelques bons copains, les gens du quartier commencent a me considerer comme une des leurs... tout un tas de choses que je n'aurai plus a Nha Trang. 

La mer, bah, elle n'est pas loin de Can Tho dans l'autre sens, Rach Gia est a trois heures de bus, je pourrai toujours y passer un week-end de temps a autre ou, si je veux me baigner (il n'y a pas de plage a Rach Gia parait-il), je pourrai monter a Ha Tien, un peu plus loin, mais que je connais. 

Je suis donc revenue mardi apres-midi (apres 18 heures de trajet 12 en bus de nuit et 5 de jour plus une heure de battement a Saigon pour prendre un petit dej et acheter qq livres).  J'etais vannee, mais contente de retrouver mon "chez moi". 

J'ai deja repris mes petites habitudes, cafe du matin et lecture, pas encore les cours car c'est la fete de la Lune et Van est occupe a la pagode, rencontre avec les amis anglophones, cafe avec les filles Vietnamiennes et internet. 

Il y a deux jours, j'ai fait la connaissance de Charles, un expat Hollandais qui travaille comme prof d'anglais dans une grande ecole internationale.  Ils cherchent de toute urgence un prof supplementaire, il a parle de moi a la sous-directrice et, tout a l'heure, s'est charge d'envoyer mon cv et mon diplome au big boss a Ha Noi en me recommandant chaleureusement.  Je croise les doigts pour que je leur convienne.  Si j'obtiens le poste, je pourrai cmmencer rapidement a Rach Gia (pour quelques semaines), puis je reviendrai a Can Tho car ils doivent ouvrir une classe supplementaire. 

Je croise donc les doigts en attendant une interview (je pense que je devrai rencontrer la sous-directrice) et un eventuel contrat.  Dans ce cas, plus de probleme de visa, il sera prolonge de la duree du contrat de travail (en principe un an pour commencer, renouvelable si je conviens).

Je ne crie pas encore victoire, car j'ai connu tellement de deceptions que j'ai peur de m'enthousiasmer trop vite. 

Entretemps, je vais aller a la chasse aux infos pour la creation d'un business.  J'ai un ami qui aimerait s'installer ici et investir, j'ai donc encore beaucoup de pain sur la planche.  Si je ne pars pas, je reprendrai les cours avec Van et peut-etre Bao (il a reussi son examen d'entree a l'universite, je suis fiere de mon eleve).

Pour le reste, rien de special.  Depuis deux jours, il fait tres tres chaud.  La saison des pluies va bientot se terminer, mais nous avons encore de gros orages, il fait tres lourd, et des averses tres tres tropicales.  Je me sens beaucoup mieux depuis que j'ai pris ma decision.  Je me sens beaucoup moins seule aussi.  Comme j'ai decide de rester, je m'investis un peu plus dans les relations avec mon entourage et je fais de nouvelles connaissances. 

Si j'obtiens le travail, je demenagerai (pas loin, deux etages en-dessous) pour avoir un "appartement".  En fait, une piece deux fois plus grande que ma chambre avec un cote salon et un cote chambre.  Elle est bien fournie, il y a meme un frigo et une tele.  Comme c'est plus cher, je prefere attendre en esperant que personne ne viendra la louer entretemps.  Le proprio et sa famille m'apprecient beaucoup car je suis tres calme et ne recois pas de visiteurs bruyants.  On ne sait pas beaucoup se parler car son anglais est aussi pauvre que mon vietnamien, mais une de leurs amies parle assez bien l'anglais et nous avons sympathise.  Gros avantage, c'est a deux pas de l'ecole et je pourrai y aller a pied. 

J'espere neanmoins bientot pouvoir me racheter un vehicule, car c'est dur dur de faire le trajet de chez moi au centre ville.  Ce n'est pas vraiment loin, mais sous le soleil... pfff...   Je prends souvent un moto-taxi, mais cela me limite malgre tout dans mes deplacements.  Tout a l'heure, par exemple, je devais faire un scan de mon diplome.  Pas evident ici de trouver un cybercafe qui possede un scanner et j'ai marche, marche sous une chaleur torride pour en trouver un.  Avec une moto ou un velo (electrique, je n'ai pas envie de pedaler), ca m'aurait pris le quart du temps.  Beaucoup de "possible" et de "peut-etre" donc qui tiennent a mon engagement dans cette ecole. 

Debut octobre, Raf part pour Phu Quoc pour 6 mois, il va "faire la saison".  Entretemps, il travaille un peu pour son ancien club et a des eleves.  Cela va lui permettre d'augmenter son nombre de certifications et, si tout se passe bien, apres la saison a Phu Quoc, il aura son quota pour faire la formation qui le menera au niveau superieur.  Ne me demandez pas ce que c'est, j'ai oublie, mais pour lui, c'est tres important et c'est son prochain objectif.  Ce sont ses anciens profs qui seraient etonnes de l'entendre dire que son diplome n'est pas suffisant et qu'il veut suivre de nouveaux cours.  Tout cela me rejouit, bien entendu, et me conforte dans le choix que j'ai fait de l'emmener ici.  Plus tard, il partira sous d'autres latitudes (enfin, plutot longitudes, car il prefere la plongee en eaux chaudes ;-)).  Fort d'un grade superieur, il trouvera d'autant plus facilement du travail et avec un meilleur salaire.

Voila pour aujourd'hui.  Merci a ceux qui m'ont ecrit via le blog, par mail ou via le forum.  Je n'aurai peut-etre pas l'occasion de vous repondre a tous en prive, mais j'apprecie de vous lire et je vous remercie pour votre soutien.

Bises et a bientot avec, je l'espere, de bonnes nouvelles.

Pat