Hello tout le monde,

Cette fois, c'est decide, je remonte a Nha Trang.  Ce soir, on m'a vole mon velo, c'est la goutte qui fait deborder le vase.

Vous me direz, ca pourrait arriver n'importe ou, oui, j'en conviens.  En fait, ce sont les circonstances dans lesquelles cela s'est produit qui me mettent en colere.  Si je n'avais pas ete etrangere, mon velo serait toujours a sa place. 

Seulement, ce n'est qu'une chose parmi d'autres, tentatives d'arnaques, arnaques, mensonges, rupture avec Su, pas de boulot, etc... J'en ai ras le bol.  Je pensais qu'ici les gens etaient plus amicaux, mais je dois bien me rendre a l'evidence, quand on creuse un peu, ils ne le sont pas.  Le Blanc reste le pigeon qu'on essaie d'arnaquer par tous les moyens et quand il lui arrive un pepin, il n'y a plus personne. 

Ce matin, par exemple, je lisais tranquille au bord de la riviere, quand des enfants viennent pour me vendre des billets de loterie.  Jusque la, rien de particulier, ca se pratique couramment a longueur de journee.  Je dis non et reprends ma lecture.  Quelques minutes avant, mon pendentif s'etait brise (un bouddha en plaque or sans grande valeur) et je l'avais depose sur la table, il etait bon a jeter.  Le gamin le regarde et je le lui donne.  Il s'en va.  Cinq minutes apres, me voila entouree de quatre gamin(e)s qui n'avaient pas l'air tres fiables.  Je prends mon sac et le pose sur mes genoux en leur demandant de s'en aller.  Ils ont tourne autour de moi pour reperer ce qui etait "volable" et comme il ne restait sur la table que le plastic de protection du pendentif et une boite d'allumettes, une des petites filles, en partant les a rafles.  Ce ne sont que des gamineries et je me suis contente de les traiter de "petits cons", mais un vieux monsieur qui avait assiste a la scene (Vietnamien vivant en Australie) m'a dit que j'avais bien fait de prendre mon sac et qu'ils n'auraient pas hesiter a me le voler, qu'en fait, ils avaient repere l'etrangere et la possible "bonne fortune".  Le plus age n'a pas 10 ans !!!  Ras le bol !!! On se casse le c... a recolter des fonds pour les envoyer a l'ecole et a cote de ca, ils nous prennent pour des cons. 

Je ne vais pas mettre tout le monde dans le meme sac, je connais des gens tres bien ici a Can Tho, mais ils ne sont pas assez nombreux pour que cela me pousse a rester alors que la mer me manque, que je peux disposer d'un appart a Nha Trang avec tout le confort, cuisiner, avoir mes meubles, la tele, un video, un frigo et retrouver des gens que je connais et apprecie et etre dans un cadre tres beau. 

J'ai essaye de m'integrer ici et ces derniers jours, je me suis fait pas mal de relations, mais ca ne pese pas assez dans la balance.  Ca reste une grande ville avec son bruit, son manque d'espace, son trafic, ses buildings et ses voleurs...  Je me rends compte que je suis tres stressee (raison probable de ma rupture sentimentale), que je deviens irrascible et nerveuse, bref, cet endroit ne me convient pas.  Si c'est pour avoir les memes enervements qu'en Belgique, pas la peine...

Je vais donc, lundi, prendre la route de Nha Trang pour une semaine de vacances chez mon fiston et voir si le retour peut se faire (on ne sait jamais, je m'attends a tout maintenant), puis je rentrerai chercher mes affaires et, fin du mois, quand Raf et Yen partiront pour Phu Quoc, je m'installerai "chez eux", dans "mes meubles".  L'appartement est situe dans le quartier vietnamien, je ne serai donc pas au milieu des touristes et expats (ca m'avait un peu gavee quand j'y vivais), mais je serai quand meme a proximite pour les courses, le super marche et bavarder en francais ou en anglais quand j'aurai envie de rencontrer des Blancs.  La plage a proximite de ce quartier est belle et tranquille, le cadre est beau (c'est pres d'ou je vivais avant dans la maison). 

Je pense que je vais essayer de trouver une moto d'occasion, question autonomie, c'est quand meme plus facile que le velo electrique (que je n'ai plus de toute facon) et je pourrai, des que je me sentirai a l'aise au guidon, bouger par mes propres moyens.  Je n'ai pas les finances pour m'acheter autre chose qu'une poubelle ambulante, mais puisque de sales types ont decide que mon velo ne devait plus m'appartenir, je n'ai pas d'autre choix...  Je verrai cela quand je serai installee a Nha Trang.

Je suis dans une colere noire ce soir.  Ce velo, c'etait ma liberte de mouvement, mon independance. 

Maintenant, je vais devoir programmer tous mes deplacements afin de ne prendre un taximoto que le minimum de fois.  Plus question de faire les aller-retour maison/bord du fleuve plusieurs fois par jour, plus question d'aller faire les courses la ou j'en ai envie, me voila de nouveau coincee dans un perimetre restreint.  Meme pour aller donner mes cours a la pagode, il me faudra une bonne demi-heure a pied.  A l'aller, ca va, il ne fait pas encore trop chaud, mais a onze heures, pour le retour... bonjour...   Un motobike : 10.000 VND le parcours... chouette, merci les sales cons qui m'ont vole mon velo.  Je leur souhaite tout le mal possible, il ne meritent que ca.

Ne me demandez pas si j'ai porte plainte a la police, ca ne sert strictement a rien.  Je passerais trois heures au commissariat a remplir des papiers qui iront dans un tiroir et je ne reverrai jamais mon velo.  Je recevrai les excuses et patati et patata des policiers, et apres ??? Perte de temps inutile. 

Voila, decidement, je n'ai plus eu de bonnes nouvelles ou de choses agreables a vous raconter depuis un bon mois, mais c'est la vie...

A bientot,
Pat