Bonjour tout le monde,

Peu de nouvelles, la vie suit son cours.  Je n'ai pas encore trouve de boulot, mais la rentree scolaire n'est pas encore entamee, donc je patiente encore un peu.  En fait, si, je pouvais avoir une charge de cours dans une ecole de Can Tho, mais j'ai refuse car la directrice (decidement, les femmes et moi...) me proposait gracieusement 400.000 VND par mois pour 3 heures de cours par semaine.  Ca fait a peu pres 1.70 USD de l'heure, alors que le taux habituel varie entre 10 et 12 USD.  Je veux bien faire la charite, mais pas engraisser une "madame".  Je sais ce que les eleves doivent payer pour suivre les cours et donc ce qu'elle se mettrait dans la poche sur mon dos et celui des eleves, je ne veux pas entrer dans ce jeu de dupes. 

Samedi dernier, diner-croisiere sur le fleuve, j'etais invitee par Philippe, un Viet Kieu qui vit a Paris et son epouse.  J'ai fait la connaissance de toute la famille.  Nous avons passe une agreable soiree, trop courte malheureusement, mais ils devaient repartir le lendemain. 


J'ai egalement fait la connaissance de Ray, un monsieur de 70 ans qui est venu postuler dans une ecole privee (la, c'est 2000 USD par mois pour 40 heures de cours).  Je pensais le voir tout a l'heure pour savoir comment l'interview s'etait passee, mais on s'est manques.  S'il a la place, je le verrai demain, sinon, il repart pour Saigon.  J'espere pour lui que c'est positif, ayant toujours travaille a l'etranger, il n'a pas de retraite et est oblige de travailler malgre son age.  La preuve que "le travail, c'est la sante", il semble en pleine forme et, malgre son age, a un charme terrible.  Note personnelle pour Papa : physiquement, il me fait penser a Milou D... c'est marrant.

Il reste encore pas mal de pistes que je n'ai pas explorees.  En fait, ces derniers jours, je suis malade.  Rien de grave et je ne peux pas entrer dans les details, mais cela m'affaiblit beaucoup et je ne sors pas ou tres peu, juste pour les courses et manger, prendre mon cafe au bord du fleuve et rencontrer l'une ou l'autre personne.  Du coup, je prefere attendre d'avoir une tete normale plutot que d'aller me presenter a un employeur potentiel avec l'air malade et fatigue. 

Tout a l'heure, j'ai recu un mail assez desagreable d'une personne, je profite donc de l'occasion pour remettre certaines pendules a l'heure :

  • Non, je ne regrette en rien ma decision d'etre venue au Viet Nam et je ne considere pas que ca soit une erreur.
  • Non, je n'ai pas voulu "jouer les aventurieres", je n'ai pas cette pretention et, par ailleurs, j'assume totalement mes choix.  Il faut cependant etre tout a fait honnete avec les gens qui me lisent et ont dans l'idee de venir s'installer ici, ce n'est pas "Le Pays des Bisounours" et ce n'est pas facile de s'expatrier, il y a des hauts et des bas.  L'honnetete intellectuelle me dicte de raconter les choses telles qu'elles sont, bonnes et mauvaises.  Ceci est un blog racontant mon experience de vie, pas un roman Harlequin.
  • Oui, en ce moment, je suis assez peu enthousiaste, mais ce n'est que temporaire et du, surtout, a de nombreux changements ces derniers mois : demenagement dans une autre ville, eloignement familial (il etait temps que Rafael vole de ses propres ailes, ce qu'il fait tres bien et j'en suis tres fiere - toutes les meres passent par des moments de "deprime" lorsque leur enfant quitte le nid), recherche de boulot, changement de relations et d'amis et, enfin, quelques ennuis de sante...
  • Non, je ne suis pas Wonder Woman et je n'ai jamais pretendu servir d'exemple a qui que ce soit, encore moins d'influer sur le moral des gens si le mien n'est pas au beau fixe.
  • Non, je ne veux pas rentrer en Belgique pour le moment et ca ne serait certainement pas une bonne idee.  J'y ai pense, c'est vrai, car financierement, mon allocation de remplacement n'est pas elevee et il n'est pas toujours facile de se "priver", mais je prefere de loin etre "pauvre" ici que "juste a l'aise" la-bas.  D'ailleurs, en regard de la majorite de la population, je suis assez "aisee" financierement.  Simplement, en tant qu'Occidentale, il y a des conditions de vie que je ne pourrais supporter, notamment pour le logement.
  • Oui, j'ai une qualite de vie ici nettement superieure a celle que j'avais en Belgique.  Bien entendu, je n'ai ni voiture, ni tele, ni frigo, ni cuisiniere a induction, ni lessiveuse automatique, ni bijoux ou vetements a la mode, choses qui semblent si importantes sous d'autres latitudes et dont, personnellement, je me f... eperdument.  Mais a cote de cela, je vis au soleil, chose tres importante a mes yeux, je suis libre de mes mouvements et de mes horaires, je rencontre des tas de gens venus de tous les horizons et appartenant a des cultures differentes, je vais boire un cafe au bord du fleuve a l'heure qui me convient et j'y reste le temps que je veux sans devoir regarder ma montre ni etre obligee de reprendre une consommation (ici, on offre le the gratuitement avec les boissons ou repas et personne ne pousse a la consommation).  Bref, tout un tas de choses qui semblent bien peu interessantes a certains, mais qui pour moi sont primordiales. 
Ceci dit, ce mail tres desagreable et tres etonnant de la part de son auteur, m'a fait un excellent effet, celui de m'obliger a redresser la tete et a reconsiderer mon parcours depuis 20 mois, maintenant.  J'ai beaucoup appris ici, j'etais deja un peu "a part", je le suis d'autant plus.  Certains me trouvent "idiote", grand bien leur fasse... De mon cote, je leur souhaite tout le bonheur possible dans les choix qu'ils ont faits pour eux-memes.

A bientot, en pleine forme,

Pat