24 juillet 2009

Can Tho, le 23 juillet

Hello tout le monde,

Un petit mot pour vous dire que le soleil est enfin revenu aujourd'hui.  Nous avons eu une journee magnifique, j'espere que la tempete est loin et ne viendra plus nous embeter... La mousson avec une bonne averse d'apres-midi, c'est quand meme plus agreable que le ciel gris et la pluie fine toute la journee.  Averse qui nous a ete epargnee aujourd'hui d'ailleurs.

Cette semaine, j'ai pris contact avec deux centres prives de langues pour y enseigner l'anglais.  Je suis en attente de reponse.  Demain, je suis invitee a la journee "decouverte" du second, il ouvrira ses portes lundi, j'espere avoir des heures de cours pour eux, c'est relativement bien paye.  On verra... Si ce n'est pas la, ce sera ailleurs, il y a des possibilites, il suffit de les trouver et de contacter les bonnes personnes.  Outre ces recherches, j'attends de recevoir des nouvelles la societe qui organise les croisieres sur le delta, ce poste serait ma priorite, il correspond quand meme plus a ce que j'ai envie de faire.  Idem, on verra... (pour les Liegeois :  "e on verat, c'est on pource" comme on dit chez nous, vous voyez, je n'ai pas oublie mes origines)

Entretemps, j'ai commence a donner un cours gratuit a un moine a la pagode khmere de Can Tho.  Gratuit, forcement, les moines n'ont pas d'argent et, de toute facon, je n'aurais jamais demande une retribution.  Ce jeune homme est charmant et m'apporte beaucoup de par son calme (en dehors du cours ou il est tres nerrveux), sa serenite et me fait passer de bons moments.  J'ai besoin de m'occuper, autant le faire intelligemment. 

Ce matin, j'ai eu une longue conversation avec deux etudiants, lui en ingenierie du batiment, elle en agronomie.  Comme ce jeune garcon de l'autre jour (que je n'ai pas eu l'occasion de revoir vu le temps pourri), ils sont tres motives pour l'evolution du pays.  Ils sont actuellement en formation d'ete a l'universite de Can Tho dans le cadre d'un programme appele, en anglais, "1000 for Mekong Delta".  Excellente initiative du gouvernement qui offre la possibilite a 1000 etudiants universitaires du delta du Mekong de partir deux ans a l'etranger pour etudier aux frais du Viet Nam.  Il y a, bien evidemment, une contrepartie : a l'issue de cette formation, les etudiants s'engagent a travailler 10 ans dans un organisme d'etat afin de faire progresser la region. 

Trang, la jeune fille, voudrait venir etudier en Belgique.  Elle m'a parle de l'Universite de Gand, mais je lui ai promis de me renseigner sur la faculte de Gembloux, specialisee dans le domaine de l'agronomie et sur l'UCL de Louvain-la-Neuve.  Je ne connais pas du tout l'universite de Gand, qui est tres certainement de bonne qualite, mais comme elle veut en profiter pour mettre une troisieme langue dans son bagage, je pense qu'il serait plus judicieux qu'elle vive et etudie en milieu francophone.  Ha, le jeune homme, est attire par l'Allemagne ou, parait-il, on forme de tres bons ingenieurs en construction.  Nous avons bien rigole en parlant de l'apprentissage de l'allemand (declinaisons et accent bien difficiles).  J'ai quand meme reussi a faire prononcer un "r" correct a Ha en lui disant qu'il fallait qu'il imagine qu'il allait cracher par terre (tout en se retenant de le faire, bien evidemment).  Il etait ecroule de rire, mais tout fier d'y arriver.

Comme il est tres stresse par son examen d'anglais de demain (examinateur Britannique envoye par le Consulat, ca lui fait peur), je lui ai appris le bon vieux truc qu'un de mes maitres de stage m'avait donne lorsque j'etais moi-meme etudiante (je vomissais avant chaque cours que je devais donner et avais tres peur des professeurs qui venaient nous voir et nous evaluer).  Imaginez la personne qui vous fait peur le pantalon sur les chevilles, assise sur le trone.  Il faut, bien sur, eviter d'eclater de rire quand elle entre dans la piece, mais ca marche tres bien.  En me quittant, Ha m'a remerciee de l'avoir detendu et destresse, je l'ai rassure egalement sur son niveau d'anglais et sa prononciation qui est tres bonne, chose assez rare ici.  Il m'a promis de m'appeler demain soir ou dimanche pour me donner le resultat de ses examens.   Trang, elle, ne passe qu'en septembre, cela lui laisse du temps pour etudier encore, mais son niveau est tres bon egalement, j'ai bon espoir pour tous les deux.

Demain sera donc une journee "verite" pour deux personnes au moins.  Pour l'occasion, j'ai fait les frais d'une jupe "classique" que j'ai du faire confectionner chez un tailleur, 200.000 VND, c'est donne.  J'espere qu'elle sera bien faite, car je ne l'aurai que demain matin.  Tout a l'heure, j'ai fait le tour des magasins pour tenter de trouver un chemisier, mais - o souffrance -, meme la taille XL est encore 10 cm trop etroite.  La taille, ca passe, mais les "balcons" ne rentrent pas.  Si j'obtiens une charge de cours, il va me falloir retourner chez la couturiere en esperant qu'elle sache confectionner les chemisiers, ca me coutera de toute facon moins cher que d'aller a Saigon.  En attendant, je ferai avec mes blouses de Hoi An.  Pour les futurs visiteurs a Hoi An, je peux vous certifier que leur soie est d'une qualite exceptionnelle, cela fait maintenant 17 mois que je les porte et les lessive en moyenne deux fois par semaine, et elles sont toujours en excellent etat.   Ceux qui connaissent la poudre a lessiver vietnamienne  (je mords, donc je suis) apprecieront la solidite du tissu.

Bon, assez dec... pour ce soir, vous constatez que le soleil (et une bonne nouvelle du pays) ont remis mon moral en haut de l'echelle.

A bientot pour d'autres nouvelles !


Posté par ottlnpac à 17:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Can Tho, le 23 juillet

    Bonsoir Pat,

    Je t'apprécie mieux quand tu es en haut de l'échelle : ah que c'est gai, varié, fourni..et tout à fait intéressant -

    Faisons des prières pour que ce temps perdure et que de tes multiples demandes il retombe quelque chose qui mettra du beurre dans les épinards..

    Amitiés - Kimtwo -

    Posté par kimtwo, 24 juillet 2009 à 19:42 | | Répondre
  • J'ai lu toutes vos "aventures" sur votre blog avec une certaine émotion. Pendant vos moments "difficiles" vos propos sont emprunts de pudeur.
    Je vais continuer à suivre votre blog à Can Tho car ma situation est à la fois très similaire et différente de la votre. Mon père est natif de Can Tho et ma mère française et je n'ai eu l'occasion que d'aller une seule fois de ma vie au Vietnam et à Can Tho et je suis culturellement 99,9% français connaissant certainement encore moins de mots en vietnamien que vous. Par votre intermédiaire je vois ce que peut être la vie d'un francophone aimant le Vietnam dans ce pays
    Bonne continuation et au plaisir de vous lire

    Posté par dlavoinet, 02 août 2009 à 20:57 | | Répondre
Nouveau commentaire