Bonjour Tout le Monde,

Vous allez me dire "ca fait longtemps que tu n'as pas ecrit".  En effet, et a cela plusieurs raisons :

- je suis tres occupee par la visite de mes parents
- je me deplace beaucoup
- j'ai prete mon pc a Rafael pour qu'il puisse suivre sa formation
- j'ai vecu de grosses galeres et deceptions qui ne me donnaient pas du tout l'envie d'ecrire.

Voici donc, en bref, les derniers evenements.

Le 6 mars, mes parents sont arrives pour 5 semaines, ils reprendront l'avion le 8 avril.  Nous avons commence par un minitrip dans le delta du Mekong en famille, car Raf commencait sa formation le 16 mars et c'etait le seul moment ou nous pouvions etre reunis.

Ce n'etait pas l'ideal, a peine debarques apres un long voyage, voila que je les oblige a changer d'hotel chaque soir et a parcourir de nombreux kilometres en voiture.  Le temps etait superbe et tres chaud.  Mon pere a beaucoup apprecie le delta (il apprecie d'ailleurs le Viet Nam et les Vietnamiens dans leur ensemble) et etait tres etonne par tout ce mouvement.  Ma mere, par contre, ne se fait pas a la vie d'ici et a de gros problemes de sante.  Je ne m'attarderai pas sur le sujet, cela fait trop mal.

Nous sommes partis de Saigon vers Go Cong, puis Vinh Long, Can Tho, My Tho, Saigon, Mui Ne pour enfin arriver a Nha Trang.  Tout n'etait pas tout rose, mais ca allait.  A Can Tho, apres deux disputes assez vives avec Qua qui se comportait de facon incroyable avec nous - autant il a toujours ete charmant avec les clients, autant il etait a la limite de la politesse avec mes parents -, celui-ci nous a litteralement plantes-la et est reparti pour Nha Trang.  Aucune explication hormis "toi et ton fils, vous m'emm..., ne m'appelle plus !".

J'aurais pu pardonner malgre l'affront et les ennuis dans lesquels il nous laissait - le chauffeur, un garcon remarquable, ne parlait pas un mot d'anglais -, mais sa conduite (de Qua) inqualifiable par la suite me fait prendre le clavier pour dire tout le bien que je pense de lui.

Une chance dans le malheur, cela s'est passe a Can Tho ou j'ai un ami de longue date, Su, que j'avais rencontre lors de notre passage dans cette ville en janvier 2008.  Deja a cette epoque, il m'avait sortie d'un mauvais pas.  Je m'etais perdue dans la ville, Raf etait reste a l'hotel, je n'avais pas pris la carte de cet hotel, n'avais pas de gsm et ne savais plus que faire.  C'est ainsi que j'ai rencontre Su qui s'est demene pour retrouver l'hotel et me sauver.  Depuis, nous etions en contact regulier et il est venu me rendre visite a Nha Trang lors d'un passage avec des clients. 

Cette fois encore, il a tout plaque (son job notamment), pour venir a mon secours.  Il a passe la soiree et la journee du lendemain avec nous et m'a remonte le moral.  Malheureusement, pour se faire, il a quitte son boulot "en douce" et, le lendemain, s'est fait virer manu militari.  Lorsque je lui ai dit que j'etais vraiment desolee pour cela et que je me sentais responsable, il m'a tout simplement repondu "j'en trouverai un autre, ne t'en fais pas, toi, tu es plus importante".  Et oui, ca existe encore des gens comme ca.

Nous avons donc continue notre circuit sans Qua et avec le chauffeur.  Nous communiquions soit par les quelques mots de vietnamien que je connais, soit, lorsque c'etait trop difficile, par l'intermediaire de Yen, la copine de Raf, a qui nous telephonions et qui nous servait d'interprete. 

Nous sommes restes deux semaines a Nha Trang, avons fait quelques excursions et, ensuite, sommes partis pour quatre jours dans les Hauts Plateaux.  Buon Ma Thuot - Lak - Da Lat et retour a Nha Trang d'ou je vous ecris.  Nous y resterons encore une semaine avant de partir pour Mui Ne pour les quelques derniers jours de vacances de mes parents.  Cela fera une bonne pause, le resort ou France loge est tres bien, possede une piscine et ma mere semble apprecier l'endroit. 

Apres cela, depart pour Saigon puis Long An pour finaliser la deuxieme distribution.

C'est ici que ma rage contre Qua se declenche.  Qu'il en ait eu marre de moi ou de nous, c'est une chose.  Qu'il nous ait plantes la comme des m..., c'est deja tres moche, mais qu'il refuse de donner les coordonnees de contact de l'ecole afin que je continue le projet, ca, ca me degoute vraiment.  Je lui ai envoye des mails, des sms et meme un contact Viet Kieu - qui heureusement va nous aider a realiser le projet - a tente de le contacter.  Rien a faire, il refuse categoriquement de nous donner ces coordonnees.  Je trouve cela inqualifiable, indigne d'un homme, scandaleux.

Grace a Son, qui m'a ete recommande par Sylvain, un Viet Kieu qui vit a Marseille et est deja venu nous rendre visite l'an dernier, je vais pouvoir faire cette distribution et finaliser le projet.  Il possede egalement une guest house a Saigon, pres de l'aeroport et je donnerai les coordonnees a ceux qui desireraient passer chez lui.  Nous ne nous sommes pas encore rencontres, ce sera pour le 8 avril, mais je suis certaine que lui, au moins, est une bonne personne.  Il s'occupe egalement de parrainer une ecole dans la region de Nha Trang (le monde est petit) et sait a quel point les aides materielles sont importantes pour les enfants pauvres a scolariser.  Sylvain, de son cote, n'arrive que le 22 avril et ne pourra pas nous aider, a son grand regret.  Les donateurs, en effet, seront de passage les 9 et 10 avril et je ne peux postposer la distribution.

Des que tout cela sera fait, je vous ferai un compte rendu complet.

Je sais qu'en lisant ces lignes, certains seront tres etonnes, ils ont cotoye Qua et en ont eu une tres agreable impression. 

Entretemps, Raf continue sa formation, il est fatigue mais se debrouille tres bien, il a de bons points pour le moment et a deja atteint le premier niveau, il lui reste deux petites semaines et il sera Instructeur.  Apres cela, il lui faudra chercher un emploi.  Il pensait etre embauche par le Rainbow, mais il semble que le nouveau manager ne donnera pas suite.  Bien que decourage, il trouvera un job, j'en suis persuadee.

Voila pour les nouvelles, un peu de joie malgre les tristesses, de nouveaux espoirs, peut etre celui de changer de ville et aller m'installer a Can Tho, probablement l'abandon des tours organises, tout cela sera a discuter avec Su a qui j'ai propose de prendre le relais de Qua, mais a l'heure actuelle, je prefere ne rien prevoir, le comportement de Qua me laisse un gout amer et une plus grande difficulte encore a faire confiance a qui que ce soit.

A bientot pour de plus agreables lectures,
Pat