L'oiseau c'est envole...

Il fallait bien que ca arrive un jour, Raf est parti pour Phu Quoc cet apres-midi.

Bien que ce soit logique, profitable et positif, ce n'est pas facile pour une mere de laisser partir son fils seul pour la premiere fois.  Bien sur, il y a deja eu des separations pour les vacances, il est deja parti seul a l'etranger, mais cette fois, pas de retour avant trois ou quatre mois et meme si c'est dans le meme pays, ca n'en est pas moins a 1000 km et sur une ile.

Ici, nous avons pris l'habitude des longues distances, je viens de faire un aller-retour Nha Trang - Saigon en deux nuits et un jour, mais cela me semblait tout pres.  Un bus de nuit, arrivee a destination, une journee passee dans le delta et retour par le bus de nuit.  L'absence n'a pas ete longue.  En juillet, je suis partie pour un tour d'un mois dans tout le Viet Nam et il est reste seul a la maison.  J'etais un peu stressee, mais c'est moi qui partais.  Bizarre comme c'est celui qui reste qui a le plus peur.

La, c'est lui qui part... pour l'inconnu... Je n'ai jamais mis les pieds a Phu Quoc et je ne pourrai y aller dans l'immediat. 

Que de choses passent dans ma tete.  Elles vont de "Bah, il ne sera pas seul, il y a des adultes pour prendre soin de lui" a "Oui, mais pas question de prendre la moto et d'etre la dans l'heure s'il lui arrive un accident".  On a beau dire, nous sommes loin de la Belgique, pays dont je connais a fond les structures, et le voila partant pour une autre destination lointaine.

J'ai eu beau me rejouir de ce jour "enfin un peu de tranquillite", au moment du depart, je me sens totalement desemparee. 

Pas question de l'accompagner au bus
- "Je ne suis plus un bebe !"

un dernier

- "Au-revoir, sois prudent"

- "Mais oui, t'inquiete !"

sur le pas de la porte, et voila.

Dur, dur...

Demain est un autre jour, il y a le telephone et internet...

Bof, ca ne me console pas vraiment pour l'instant...

Bises a tous de Nha Trang,
Pat