De Koh Khong a Ha Tien en passant par Sihanoukville

Quelques breves, je completerai plus en detail plus tard, j'ai vraiment trop chaud...

Nous avons donc quitte Koh Chang (Thailande) le 13 janvier et sommes arrives a Koh Khong (Cambodge) le soir meme.  La route etait agreable, nous avons juste eu le temps de sauter du taxi au minivan, mais cela a eu l'avantage de nous faire arriver a Hat Lek assez tot dans l'apres midi.

Passage de la frontiere affreux, on se fait attraper les bagages avant d'avoir pu dire un mot, on se fait harceler par les drivers, les garcons qui veulent nous remplir les papiers de visas a notre place, et se faire payer of course, les gosses qui mendient; bref, un sale moment a passer.

Arrives a Koh Khong, nous avons repere un hotel sympa avec airco , frigo, tv, bons repas, personnel sympa.

Le deuxieme soir, je suis allee porter le courrier a l'orphelinat ou j'ai pu voir la detresse et la misere dans laquelle se trouvent ces enfants.  Il faut avoir le coeur bien accroche pour garder le moral apres une telle visite, mais ils ont le sourire et sont tres joueurs.  Il y avait un couple de jeunes francais qui sont de passage pour trois semaines sur place et jouent avec eux et essaient de les ouvrir a des activites interessantes.  Il y a egalement Chantal, une directrice d'ecole cambodgienne a la retraite, qui a commence a travailler pour l'orphelinat depuis le 1er janvier.  Elle parle le francais et nous avons longuement discute des conditions de vie au Cambodge.

Le lendemain matin, nous avons pris le bateau pour Sihanoukville, la traversee est agreable, rapide (3.30 h) et on peut aller sur le pont du bateau pour admirer la cote cambodgienne qui defile tout au long du parcours.

Sihanoukville, c'est une station balneaire ou on trouve de tout question public, mais aussi et surtout de quoi BBB et Fumer.  Des gogo bars a profusion une fois la nuit tombee, des backpackers et autres vacanciers en goguette mort bourres une fois 22.30 h passees, des tuktuk drivers qui vous proposent de quoi fumer a tous les coins de rue, bref, la nuit, Sihanoukville est un bordel complet.

La plage, par contre, est superbe, le sable est  blanc, d'une finesse incroyable, on dirait de la poudre.  Cocotiers, plage doree, comme je le disais avant de partir, pour ca, on n'a pas ete decus.  Nous avons passe une journee complete sur la plage et nous avons brule, surtout Raf, mais ca valait la peine.  La veille, nous etions deja alles sur la plage, mais sans nos maillots, nous avons donc pris des rafraichissements et avons rigole en regardant un type draguer une nana.  "J'y va t'y, j'y va t'y pas ?", finalement, il est venu, il a vu et ... il a perdu.  Et pourtant, le pauvre, il avait deploye d'incomparables efforts, mais apres avoir discute les fesses dans l'eau avec la dame, il a fini par se faire jeter.

Hier donc, nous avons pris un taxi jusqu'a la frontiere vietnamienne et sommes maintenant a Ha Tien jusqu'a demain matin.

La suite plus tard avec des photos, le monsieur voudrait fermer son etablissement...

Bises a tous,

Patricia et Rafael